Première Journée d’interclubs, lundi 19/11/2012

Versoud 3 – Bayard Bad 4, (5 – 0). Ce n’était qu’un premier contact avec ce que peut être la compétition en badminton. Pour beaucoup, c’était la première fois qu’ils jouaient un vrai match, dans la durée, dans l’espace, et en deux sets gagnants de 21 points. Pour d’autres, en simple, c’était également la première fois que le jeu se déroulait sur un terrain complet, alors qu’au club, lors des entrainements, vue l’affluence tout se joue sur des demi-terrains… C’est grand finalement un terrain de Bad… Mais j’avoue bien volontiers, que, même si pas un match, ni même un set n’a été remporté, j’ai, en tant que capitaine spectateur, véritablement été bluffé par le niveau de jeu et l’investissement fournis par nos joueurs, tous débutants, au cours de cette toute première journée de rencontres interclubs. Cette défaite, sur un score de 5 à 0, ne nous laissera que de bons souvenirs, une première expérience inachevée, certes, mais sans amertume. Face à des adversaires bien plus expérimentés, ce qui pouvait être pris, l’a été : de l’expérience et du plaisir. Certaines ont même connu le plaisir, et la pression qui en incombe, de dominer le jeu, mais cela n’a duré qu’un temps…l’expérience, longue, de leurs adversaires faisant la différence dans la durée… Une découverte du badminton en confrontation, une nouvelle vision de ce sport qu’est le badminton, une expérience physique et intellectuelle, un regard neuf sur le jeu, des nombreux progrès restants à accomplir, une ouverture d’esprit, voila tout ce que cette soirée nous a apporté, en plus de la formation d’un collectif. Notons bien qu’en partant d’une défaite 5-0, nous ne pouvons, raisonnablement, nous dire qu’une seule chose : “Nous ferons mieux la prochaine fois…” Cependant, ne restant pas abattus par leurs échecs, tous nos valeureux joueurs ont disputé de nombreux autres matches, juste pour le plaisir du jeu, et de l’affrontement sportif, jusqu’à ce que l’heure de passer à table soit venue. Au Versoud, tous les autres clubs le savent, passer à table, n’est pas un vain mot. Cette belle soirée s’est donc conclue, comme Le Versoud sait particulièrement bien les organiser, dans une ambiance des plus conviviales, devant une splendide et généreuse crêpe party. Bravo à tous et à la prochaine. (Une pensée pour notre prisonnier des transports en commun, pris en otage par son train) Fred. Bayard BAD Equipe 4.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.