Les 4 mousquetons. J-1, E-2, Poule I

En des temps différents où sortir avec des capes est ordinaire, 4 mousquetaires s’appretent à livrer bataille contre les hommes de DENISCHELIEU. Jeantos, gaelaramis, sophitos et jonathagnan, en route pour villard-bonnot, le fief du cardinal denischelieu, contes blagues et histoires, innocemment, sans savoir ce qui les attends, la première bataille depuis l’instauration du nouveau régime. Leur mentor fred albert le cinquième mousquetaire ne les accompagnent pas, devant rendre des comptes en d’autres lieux. Arrivée soleil couché aux alentours de 20h, heure contemporaine. Appeler “l’heure de la ripaille” pour les gens de cette époque. Hélas, ripailler n’est pas le 1er mot d’ordre de l’endroit où se terre le cardinal et ses hommes. Le gymnase du Collège. Situé en hauteur du vallon afin de mieux en contrôler ses accès. Entrés à l’intérieur de la salle de combat, nos 4 mousquetaires ne connaissent pas leurs adversaires. Mais fiers combattans, têtes hautes ils sont prêts à en découdre. La monarchie changeante cela fait quelques lunes qu’ils n’ont pas combattus menace extérieur à leur clan. Lancement des hostilités par jonathagnan et gaelaramis, raquettes à la main, en duels singuliers, et c’est parti, parades ripostes, parades ripostes, fentes, déplacements, tout y passe, les capacités techniques fusent et l’imprévisibilité est le maitre mot de la réussite. Jonathagnan chute face à un ennemi étrangement imprévisible, titulaire de coups assez spéciaux. Gaelaramis parvient à éliminer son adversaire par KO !! Comme le veut la coutume, lorsque des duels sont lancés, personne n’est autorisé à interrompre l’affrontement. Jeantos ramasse jonathagnan et tous deux s’allient pour faire face à Denichelieu et un sous fifre peu fine lame. Dos à dos, veillant l’un sur l’autre et complétant les faiblesses de chacun, nos deux amis arrachent un premier set à cette confrontation. Les volants fusent, les services d’une rapidité surprenante, Denischelieu sait y faire avec l’effet de surprise ! Nos mousquetaires vainqueurs, tournent la tête pour se rendre compte que Sophitos et Gaelaramis sont tombées face à leurs adversaires. Esprit de Confrérie bien là, Jeantos protège Sophitos jusqu’à ce qu’elle se relève et puisse enchaîner le cinquième duel qui va mettre fin à ce déplacement. Et c’est parti, ALLER PONTCHARRAAAAAAAAAA, le BAYARD BAD EN FORCE !! Position de garde tierce, prêts à en découdre, nos deux alliés y vont, parades, ripostes, passe en septime, amortis puis retour en sixte (jargon escrimatoire !!) l’ennemi en face est FURAX, mais Sophitos et Jeantos ne mollissent pas, et renvoient de plus belle !!!!!! VICTOIIIIIIIIIRE MES AMIS, 3 challenges réussis à 2 ! la joie, les hommes du cardinal DENISCHELIEU se devaient d’admettre avoir perdu. Ainsi, le clan de Villard Bonnot fit honneur aux 4 mousquetaires en offrant victuailles. L’ambiance totalement différente de l’affrontement, on mange, on parle, raquette au foureau. Et joyeusement, nos 4 compagnons rentrèrent, en calèche, riants et parlant de leur victoire, et de celles à venir ! Bravo l’équipe 2, première rencontre à vos côtés fut un plaisir, Ceci était le premier commentaire de l’année, j’espère qu’il vous aura plu !! ” Jonathagnan, votre dévoué”

  1. C’est toujours aussi agréable à lire !!!
    J’espère que tu pourras en écrire d’autres avec la même conclusion tout au long de l’année 😉

  2. On peut dire que la saison commence bien. Que ce soit pour le badminton comme pour le compte rendu de la rencontre 😉
    Encore bravo pour ce beau combat.

  3. Belle escarmouche que fut cela.

    Où sont les oies et les cailles farcies, ripaillons mes frères et sœur et festoyons à la victoire. Messire Jonathagnan n’a point langue au fourreau pour victoire nous conter. Avec délice et joie non remisée vous me fites conté par messire le goupil (firefox) en ce jour de Novembre loin de chez nous.

    Oyé, oyé

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.