Final round

—— fond sonore : “recognizer” de Daft Punk —— http://www.deezer.com/fr/#music/daft-punk Dans un futur pas si lointain, la civilisation a succombé à armaggedon, la fin des temps. Les rares survivants s’affrontent dans un monde post-apocalyptique où le seul moyen de survivre est de participer à des “battle”. La victoire pour survivre, la défaite pour tout perdre. Les gagnants repartent fiers et riches, les perdants, la honte au corps, pas un sous ou même morts… Dans ce nouveau monde bien différend de celui de Christophe Colomb, les battles se jouent dans des arènes immenses, séparés en deux par un filet électrique chauffé à blanc. Les concurrents munis de raquettes rafistolés et encordés comme possible doivent se renvoyer de petits objets bordés de plumes pour marquer des points. Le premier à 21 gagne 1 set et au bout de 2 sets, la victoire. Jadis ce jeu s’appelait le Badminton…il a bien changé…désormais, les volants peuvent êtres nimbés de flammes, de morceaux de verres, de piques, et pour les plus alchimistes, d’explosifs… Beaucoup succombent dès le premier échange. Ces gladiateurs des temps nouveaux, vivent avec ce qu’ils gagnent, car même si l’homme n’a plus rien, le jeu domine son essence, et les paris font rage… L’eau se fait rare, il est impossible de sortir à certaines heures tellement le soleil brûle…et sortir des villes serai suicidaire à cause des gangs motards, pilleurs de vivants…et de cadavres. C’est dans cet univers sans pitié que quelques novices que je ne cite plus se sont alliés pour leur dernière BATTLE de la saison. En face le gang des touvetards… en arène à domicile, nos petits gladiateurs coachés éternellement par MAD FRED-X. Au programme : Simple – Double – Mixte La rage à fleur de peau et griffes sorties, nos héros se sont lancés à corps perdues dans l’action oubliant un instant la férocité de l’adversaire…Je ne m’éterniserais pas sur la finalité…une défaite sans appel, une branlée chèrement honorée…Assauts ininterrompues, volants règlementaires et impacts assourdissants. Mais la clôture de la saison signifie GUEULETON, et dans cette contrée où il est hostile de vivre, les victuailles étaient plus que désirés… Voila c’était mon dernier commentaire, un peu tardif, un peu court, peut-être pas assez argumenté mais bien là. Pour les résultats, voir fred, j’ai oublié, mon esprit a préféré !!! En espérant que ce dernier vous ai plu, et que l’année prochaine vous serez toujours là pour inspirer ces commentaires qui sans compétiteur ne se ferait pas !!! Alors à tout bientôt confrères bayard badeurs et bayard badeuses ! Rédacteur en chef de comptes rendus farfelus, J’ai nommé John !!

  1. Tu peux déjà aiguiser ta plume pour l’an prochain !!!
    Bravo et merci pour tous ces commentaires déjantés. Espérons que tu pourras évoquer davantage de victoires l’an prochain…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.